Comment utiliser son gardien pour détruire le pressing? L’exemple d’Illan Meslier avec Leeds et Marcelo Bielsa

Temps de lecture : 7 minutes

Que l’on soit entraîneur débutant ou expérimenté, l’observation des matchs  du weekend représente une source d’inspiration en continue pour se construire une identité footballistique qui nous correspond. Sur ce site, comme l’illustre ce plaidoyer à relire à tout instant,  nous souhaitons décrypter le travail des entraîneurs « protagonistes », créatifs,  afin d’aider le passionné à affiner sa vision du football. Dans ce cadre, l’analyse du joueur est parfois le meilleur reflet de la vision de son entraîneur et de tous ceux qui ont participé à sa « révélation ». Ainsi, le match de Cup joué et perdu par Leeds contre Arsenal est très intéressant pour l’observateur passionné. Par l’analyse, il constatera notamment à quel point le rôle du gardien à travers son jeu au pied est chaque jour plus important pour lancer des actions et bonifier la créativité de l’équipe. Décryptage par l’exemple d’Illan Meslier, international espoir français, qui a su faire l’étalage de la délicatesse de son pied pour son premier match titulaire le 6 janvier 2020. 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Continuer la lecture

Please follow and like us:

Tour de magie en Premier League? Le Leicester de Brendan Rodgers 2019-2020

Temps de lecture : 21 minutes

Les dieux du football auraient-ils bénis Leicester ? Comment expliquer l’irruption des renards des Midlands parmi les ogres de la surpuissante Premier League ? A chaque journée de championnat qui passe, les observateurs se demandent si la chute de Leicester, ou tout simplement la fin de la bénédiction, est arrivée. Pourtant, à la mi-saison, force est de constater que le classement de cette équipe en tant que deuxième du championnat est loin d’être la conséquence d’une opération divine. Effectivement, cette réussite est d’abord le fruit d’une rencontre entre un entraîneur brillant, Brendan Rodgers, et un effectif de qualité affamé de victoires. C’est ensuite un immense travail, quotidien, couvé par des dirigeants ambitieux, pour donner à cet effectif un véritable style, une identité tactique esthétique et redoutable. Focus tactique sur une équipe passionnante à voir jouer. 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Continuer la lecture

Please follow and like us:

Comment sortir le ballon au sol en véritable protagoniste ? L’exemple brillant du Sassuolo de Roberto de Zerbi

Temps de lecture : 9 minutes

Que l’on soit entraîneur débutant ou expérimenté, l’observation des matchs  du weekend représente une source d’inspiration en continue pour se construire une identité footballistique qui nous correspond. Sur ce site, comme l’illustre ce plaidoyer à relire à tout instant,  nous souhaitons décrypter le travail des entraîneurs « protagonistes », créatifs,  afin d’aider le passionné à affiner sa vision du football. A l’image de l’Art où l’on dit souvent que « les grands peintres prennent le temps d’observer les grands maîtres » il s’agit de mettre en lumière des séquences tactiques clées, des idées forces proposées par des entraîneurs professionnels et souvent associées au protagonisme. Après l’exemple du pressing selon l’Atalanta, arrêtons nous quelques instants sur la mise en place travaillée par Roberto de Zerbi pour réussir à sortir le ballon au sol sous la pression adverse sans dégager n’importe comment. Tuto.  

Continuer la lecture

Please follow and like us:

Comment défendre comme une équipe protagoniste ? L’exemple du pressing façon Atalanta Bergame

Temps de lecture : 7 minutes

Que l’on soit entraîneur débutant ou expérimenté, l’observation des matchs  du weekend représente une source d’inspiration en continue pour se construire une identité footballistique qui nous correspond. Sur ce site, comme l’illustre ce plaidoyer à relire à tout instant,  nous souhaitons décrypter le travail des entraîneurs « protagonistes », créatifs,  afin d’aider le passionné à affiner sa vision du football. A l’image de l’Art où l’on dit souvent que « les grands peintres prennent le temps d’observer les grands maîtres » il s’agit de mettre en lumière des séquences tactiques clées, des idées forces proposées par des entraîneurs professionnels et souvent associées au protagonisme. Premier cas d’école, l’exemple du pressing, ou comment défendre en avançant face aux grosses écuries du championnat. Analyse par l’exemple de l’Atalanta Bergame. 

Continuer la lecture

Please follow and like us:

Le Sassuolo de Roberto De Zerbi : l’art du jeu en déviation

Temps de lecture : 17 minutes

La Serie A revient au premier plan saison après saison et semble peu à peu retrouver son attractivité d’antan. Cela peut s’expliquer en partie par la croissance perpétuelle de la Juventus Turin, forte du recrutement de Cristiano Ronaldo cette saison, d’un stade toujours aussi plein et d’une faim de titres toujours insatiable. Dans la continuité, les deux clubs de Milan, rachetés récemment retrouvent de l’activité sur le marché des transferts et réussissent progressivement à constituer des effectifs compétitifs. Des directeurs sportifs de qualité opèrent pour stabiliser des clubs réputés pour leur excès, leurs comportements erratiques (le cas de l’AS Roma est intéressant à cet égard). Certains clubs avec peu de moyens réussissent à travailler très intelligemment comme la Lazio ou l’Atalanta Bergame. Certes, la santé du football italien ne peut se résumer à la vitrine que constitue la Serie A. Il ne faudrait pas oublier le chaos qui semble régner dans les divisions inférieures ainsi qu’à la fédération italienne. Cependant, la dynamique prend forme petit à petit. Mais surtout, dans ce panel résumé à grand trait, n’oublions pas l’apparition d’une nouvelle génération d’entraîneurs ambitieux dans leurs idées et leur projet de jeu. A l’image d’un Maurizio Sarri, d’un Marco Giampaolo, d’un Simone Inzaghi, ces coachs participent à rendre attractifs la Série A puisque les observateurs aiment à suivre et décortiquer l’animation de leurs équipes. Roberto De Zerbi appartient à cette catégorie. Avec Sassuolo, il est la véritable attraction de ce début de championnat 2018-2019. Victorieux de l’Inter, troisième du championnat, tout en proposant un football construit et spectaculaire, tout le monde peut se poser la question : Sassuolo sera-t-il un feu de paille ou peut-il prétendre à de vraies ambitions sportives ?

 

 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Continuer la lecture

Please follow and like us:

Le Schalke 04 de Tedesco : l’équipe caméléon

Temps de lecture : 12 minutes

Domenico Tedesco, 35 ans, 1ère année en tant que coach professionnel en première division et 2eme de Bundesliga avec Schalke 04 à quelques journées de la fin. A 32 ans,  et sans aucun passé de joueur professionnel ce jeune entraîneur va probablement ramener le peuple incandescent de la Veltins Arena en League des Champions. Dans ce pays où le légendaire Jupp Heynckes cohabite avec une nouvelle vague d’entraîneurs extrêmement talentueux (Hasenhuttl, Nagelsmann, Herrlich, ou encore Tuchel et Klopp un peu plus antérieurement), Domenico Tedesco rajoute une pierre à ce nouvel édifice, cette nouvelle identité du football allemand, loin des clichés, en deux mots : ambitieuse et joueuse.

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Continuer la lecture

Please follow and like us:

La Sampdoria 2017/18 de Marco Giampaolo : l’éclosion du disciple de Sarri

Temps de lecture : 13 minutes

Si vous aimez le football, vous aimez forcément le Napoli de Sarri. Un football respectueux du spectateur, protagoniste, un football où l’objectif premier est d’être efficace sans renier un idéal de jeu exigeant et spectaculaire. Mais, dans ce championnat italien en pleine transformation, qui, contrairement aux idées reçues, propose chaque weekend des matchs jouissifs, Maurizio Sarri n’est pas seul à tirer son pays vers le haut à travers son jeu. Dans l’ombre des grands médias, son plus fidèle disciple, Marco Giampaolo, réalise un travail remarquable avec la Sampdoria de Gênes. Le championnat est plus qu’entamé et les joueurs de la Samp pointent à la 6eme place, aux portes de l’Europe. A leur tableau de chasse : victoire contre l’ AC Milan, la Juventus ou encore l’ AS Roma !  Mais au-delà, de ces statistiques qui intéressent surtout les supporters ou les comptables, Giampaolo bonifie journée après journée la Série A en proposant un football unique très agréable à voir. Pour Beautyfootball c’est un grand entraîneur qui est en train de naître ! Explications.

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas

Continuer la lecture

Please follow and like us:

Entretien avec Thierry Guillou : « le football doit être vu comme un art avant d’être perçu comme un combat »

Temps de lecture : 13 minutes

Beautyfootball 2.0 continue d’évoluer. Aujourd’hui pas de présentation d’un futur grand coach professionnel de demain. A quelques jours de la sortie du livre « Football et formation : une certaine idée du jeu » édité chez l’Harmattan, nous avons eu l’immense privilège d’avoir pu nous entretenir avec Thierry Guillou auteur, mais aussi éducateur de jeunes footballeurs au FC Lorient. A travers un fourmillement de questions, nous avons pu balayer beaucoup de thématiques analysées dans ce livre et dresser un panorama précis de l’état de notre football professionnel hexagonal. Ainsi, comme souvent lorsque l’on va explorer les choses en profondeur, nous en ressortons grandis, avec cette impression troublante, que, dans notre football rien n’est ni noir ni blanc, tout est complexe. C’est un combat idéologique qui se joue au quotidien à travers la pédagogie et les messages des éducateurs de France et de Navarre, des centres de formation jusqu’à la vitrine qu’est la Ligue 1. Au delà de la description grisante qui en est faite par Thierry Guillou, l’auteur se positionne et tente de défendre une certaine idée du football, une idée ambitieuse, exigeante, une idée pour tirer notre sport préféré vers le haut. Entretien fleuve.

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas.

Continuer la lecture

Please follow and like us:

FC Lorient 2017-2018 : Mickaël Landreau ou la naissance d’un nouveau grand coach français?

Temps de lecture : 16 minutes

Le football français ne cesse d’être secoué. Les débats se multiplient sur la compétence de nos techniciens et la qualité de la vitrine qu’incarne la Ligue 1 pour notre football. Certains critiquent fermement le corporatisme français et le manque d’ouverture aux idées extérieures de nos entraîneurs, enfermés dans un pragmatisme de bas-étage. D’autres, défendent bec et ongle l’arrivée d’un vent frais apporté par des entraîneurs étrangers, qualifiés de « plus ambitieux dans leurs idées de jeu », mais qui, hormis les cas particuliers du PSG et de Monaco, sont déjà repartis, ou luttent dans les dernières places du championnat. Néanmoins, il faut parfois prendre plus de recul, regarder plus bas, pour se rendre compte que nous traversons actuellement un ensemble de nuances de gris plus que du tout blanc ou tout noir. L’ascension éclair de Mickaël Landreau, déjà à la tête du FC Lorient en Ligue 2, incarne parfaitement cette mutation du football français, débutée depuis des années. A travers son équipe, c’est tout le débat idéologique de notre football qu’il faut nuancer. Dans un championnat réputé impitoyable, ultra-homogène, ou seuls les deux premiers peuvent rêver à de meilleurs lendemains, Landreau, entraîneur du sérail français, tente d’accumuler les victoires, (ainsi combler ses dirigeants), sans renier une certaine idée du football, pour créer une émotion partagée. Décryptage !

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas.

Continuer la lecture

Please follow and like us:

Valencia C.F 2017/2018 : comment Marcelino a remis la chauve-souris sur le toit de l’Espagne!

Temps de lecture : 14 minutes

« C’est un entraîneur qui a toujours très bien travaillé, c’est peut-être même celui qui nous ressemble le plus. Je m’identifie assez à ses idées, à ce que montrent ses équipes. » Comme l’indique Diego Simeone, Marcelino Garcia Toral est déjà unanimement reconnu par ses pairs en Espagne. Entraîneur de plusieurs clubs de moyenne envergure comme Santander ou Villarreal, il semble enfin éclater aux yeux de l’Europe depuis qu’il a pris en main le destin du FC Valence. Club historique du pays, sorti de deux saisons médiocres, il débute ce nouvel exercice avec succès, enchaînant les résultats convaincants et surtout en proposant un jeu complet, très agréable pour les supporters si exigeants de cette belle ville. Focus.  

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas. 

Continuer la lecture

Please follow and like us:

L’Ajax d’Amsterdam 2016-2017 : Peter Bosz et le retour du football champagne en terre Batave!

Temps de lecture : 13 minutes

 

L’Ajax d’Amsterdam est aux portes du dernier carré d’Europa League. L’Ajax est aussi aux coudes à coudes dans son championnat dans lequel il n’a plus perdu depuis le 11 décembre 2016. En fait, l’Ajax d’Amsterdam n’a perdu qu’un match sur les 20 derniers toutes compétitions confondues depuis Janvier 2017. Mais tout cela, ça ne suffit pas pour les dirigeants néerlandais, et le coach Peter Bosz, le sait. En terre Ajacide, il faut gagner en faisant rêver les supporters, les observateurs, afin de pérenniser les valeurs et l’idée forte qu’esthétisme et efficacité peuvent s’assembler. C’est ce projet, construit sans stars, où la jeunesse est un étendard, que nous allons décrypter. Et autant vous le dire tout de suite, le pari est réussi. 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon A Propos, car il est la clé pour comprendre tout le site. Je suis sûr qu’il vous plaira

Continuer la lecture

Please follow and like us:

La Lazio Rome d’Inzaghi : le retour des années dorées?

Temps de lecture : 14 minutes

En début de saison, les projecteurs se sont braqués soudainement sur la Lazio avec les échos de l’arrivée de Marcelo Bielsa dans le club. Cette équipe semblait partie pour vivre une belle histoire suivie médiatiquement sous l’égide du légendaire coach argentin. Sauf que, cela ne s’est pas passé comme la presse et les dirigeants l’avaient prévu. Bielsa n’est pas venu et il a fallu agir. L’équipe a de nouveau sombré dans l’oubli. Dans ce contexte, l’équipe technique décide de renouveler sa confiance une saison de plus à l’une des légendes du club, Simone Inzaghi déjà présent en fin de saison dernière. Aujourd’hui, la Lazio est aux portes de la Ligue des Champions devant les clubs de Milan par exemple. Et ce sans débourser des millions, sans renouveler tout l’effectif. Comment Inzaghino a-t-il réussi à sublimer cette équipe, pour en faire un escadron efficace et passionnant à voir jouer ?

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon A Propos, car il est la clé pour comprendre tout le site. Je suis sûr qu’il vous plaira.

Continuer la lecture

Please follow and like us:

Le TSG Hoffenheim 2016-2017 : l’histoire incroyable de l’ascension du jeune Julian Nagelsmann vers la Ligue des Champions

Temps de lecture : 14 minutes

          Dietmar Hopp voici le nom de celui qui a permis de sortir le club du TSG Hoffenheim de l’anonymat le plus complet. Après avoir fait fortune dans l’informatique il décide d’aider son village de 3000 habitants, son club de cœur pour qu’un jour il accède à la Bundesliga. Le club est repris en 1990. En 2009, Dietmar Hopp réussit son pari et son club évolue dans l’élite sous les quolibets des clubs « historiques » qui méprisent ce club sans histoire. Le mécène ne s’en soucie guère et s’impose peu à peu sans faire de bruit et sans excès financiers. Sans l’ombre d’un doute, il est allé chercher l’entraîneur Julian Nageslmann, 28 ans, et plus jeune entraîneur de la Bundesliga alors que son équipe était proche de la relégation en 2015-2016. Il a renouvelé un effectif, avec cinq nouveaux joueurs de talent pour moins de 23 millions d’euros. Sans stars, mais avec un projet de jeu ambitieux porté par son jeune entraîneur, Hoffenheim lutte aujourd’hui pour la ligue des champions. Analyse d’une équipe transfigurée !

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon A Propos, car il est la clé pour comprendre tout le site. Je suis sûr qu’il vous plaira.

Continuer la lecture

Please follow and like us:

L’Atalanta Bergame 2016-2017 : un tableau de maître signé Gian Piero Gaspérini

Temps de lecture : 12 minutes

photo-intro-bergame

      C’est la bonne surprise italienne de cette saison. Avec un budget minimaliste, un stade de 24 000 places et la deuxième équipe la plus jeune de Série A, l’Atalanta fait tout de même bien parler d’elle en Italie. 6eme du classement à la trêve, 5eme à quelques journées de la fin elle réalise l’une des plus belles saisons de son histoire sous la houlette de l’entraîneur Gian Piero Gasperini. Elle à marqué les esprits avec des succès contre Naples par exemple. Mais, ce qui impressionne le plus lorsque l’on regarde cette équipe sur le terrain, c’est l’ambition de son jeu et le spectacle proposé, qui respecte le spectateur et suscite l’enthousiasme. Alors, quoi qu’il advienne en 2017/2018, il faut s’attarder sur ce club, petit par la taille mais grand par les idées.

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon A propos, car il est la clé pour comprendre tout le site. Je suis sûr qu’il vous plaira.

Continuer la lecture

Please follow and like us:

La Real Sociedad 2016-2017 : la transformation catalane par Eusébio Sacristan

Temps de lecture : 13 minutes

photo intro Real Sociedad

       La Real Sociedad c’est 55 millions d’euros de budget environ. Soit moins que le budget de Lille (75 millions) ou Saint-Etienne (60 millions). Pourtant,  à l’heure où l’on écrit ces lignes ils sont 5eme de Liga à 2 points de l’Atlético de Madrid dans leur championnat  et qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe du Roi où ils joueront 2 matchs de gala contre le FC Barcelone. Surtout, cette équipe propose un football attrayant, ambitieux et portée vers l’offensive ! La clé de ce renouveau se nomme Eusébio Sacristan. Depuis son arrivée en milieu de saison dernière à la place de David Moyes, il fait des miracles avec cette équipe sans jamais renier des principes de jeu qu’il a développé durant toutes ses aventures barcelonaises commencées en 1988. Analyse du football pratiqué à San Sébastian où l’ambition européenne n’est pas taboue !

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon à propos, car il est la clé pour comprendre tout le site. J’espère qu’il vous plaira.

Continuer la lecture

Please follow and like us: