Le Real Madrid des Galactiques 2002-2003 : comment organiser un football protagoniste avec des artistes

Temps de lecture : 15 minutes

86 buts marqués, 42 buts encaissés et une différence qui s’ajuste à +44. Dans le contexte du début des années 2000 et au sein des 5 « grands championnats » aucune équipe n’a marqué autant de buts. Le Real Madrid qui trône en tête de la Liga en 2002-2003 s’est fondé sur un déséquilibre offensif assumé. Alors que Florentino Perez a pris la présidence du club depuis 3 ans, Vicente Del Bosque qui l’accompagne, a la charge de remporter tous les titres, en proposant un jeu attractif et efficace tout en réussissant à harmoniser les egos de chacun des grands joueurs de l’effectif. Si le Real Madrid remporte un championnat dès l’année 2001 et une ligue des champions en 2002, c’est peut-être l’année 2003 qui marque l’apogée dans le jeu d’une équipe unique à l’époque.  « Il n’y a aucune différence entre un bon manager et un bon entraîneur. L’un ne va pas sans l’autre. Pour être un bon entraîneur, il faut savoir gérer les relations humaines aussi bien que la stratégie » dixit Vicente Del Bosque. Si Beautyfootball ne donnera pas de clés concernant le management de Del Bosque, nous avons utilisé les nombreuses images des grands matchs de cette saison pour tenter de comprendre le cadre tactique qui animait cette équipe constituée d’immenses individualités. Quelles étaient les consignes fortes ? Quelles formes prenaient l’animation offensive et défensive ? Images et vidéos à l’appui on tente d’y répondre. 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Note au lecteur : Etant donné que nous sommes dans l’analyse de matchs assez anciens, la qualité de la vidéo et donc des images sélectionnées n’est pas toujours optimale. Merci pour votre clémence. Remercions tout de suite le support footballia.net (et You Tube ici) sans qui rien ne serait possible. Les photos proviennent du site ICONSPORT.FR.  Cet article est dédié à Alexandre Haddad. Mille mercis.

Continuer la lecture

La Real Sociedad de Raynald Denoueix : comment créer un football protagoniste fondé sur le bon sens ?

Temps de lecture : 25 minutes

« Quand ont dit : « Ben Arfa joue comme dans la cour d’école », ça veut dire qu’il fait du marquage-démarquage. C’est pas plus con. Les gosses de 10 ans le savent déjà. Le problème, c’est que (…) parce qu’ils vont vite ou parce qu’ils sont plus costauds, certains joueurs oublient d’être intelligents. (…) La première qualité d’un joueur c’est d’être intelligent. Jouer avec des cons, c’est impossible. » Cette citation issue de Football à la Française, de Thibaud Leplat , résume la quête d’un entraîneur atypique dans le paysage footballistique français. Telle une comète, sa carrière au plus haut-niveau fut courte et constamment préoccupée par l’idée de travailler avec des collaborateurs intelligents, joueurs, staff et dirigeants compris. Afin de ne jamais oublier une pensée française incroyablement féconde et un travail remarquable,  Beautyfootball a décidé de revenir sur son travail au sein de la Real Sociedad. Comment a-t-il fait d’une équipe plus proche de la relégation, une participante à la grande Ligue des Champions ? 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Note au lecteur : Etant donné que nous sommes dans l’analyse de matchs assez anciens, la qualité de la vidéo et donc des images sélectionnées n’est pas toujours optimale. Merci pour votre clémence. Remercions tout de suite le support footballia.net (et You Tube ici) sans qui rien ne serait possible. De plus, cette analyse s’appuie sur la lecture de quelques ouvrages ou articles que nous rappellerons à la fin du papier.

Continuer la lecture

Riquelme à Villarreal ou comment le n°10 peut-il sublimer un système ?

Temps de lecture : 15 minutes

« Avant, les gens là-bas jouaient seulement pour ne pas descendre, prendre 42 ou 43 points le plus vite possible et ne pas trop souffrir. Quand je suis arrivé en 2003, Villarreal avait des Argentins, des Brésiliens des Boliviens et des Uruguayens (…) Ils avaient confiance dans les Sud-Américains, dans notre manière de jouer, alors on a mis ça en place, et les résultats ont suivi. »  Les grands joueurs tels J.R Riquelme ont souvent le verbe facile pour raconter des histoires plus complexes qu’elles n’y paraissent. Cette équipe de Villarreal, dirigé  par Manuel Pellegrini entre 2005 et 2009, n’a pas gagné de titres majeurs (une Intertoto en 2004), mais elle a su laisser une trace, à minima en Espagne et chez certains passionnés hors de la péninsule ibérique. Beautyfootball a tenté d’analyser sous le prisme tactique comment Manuel Pellegrini, et l’ensemble des joueurs ont su créer une harmonie autour de cet immense numéro 10, pour vivre et faire partager à ses supporters des émotions inoubliables. 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Note au lecteur : Etant donné que nous sommes dans l’analyse de matchs assez anciens, la qualité de la vidéo et donc des images sélectionnées n’est pas toujours optimale. Merci pour votre clémence. Remercions tout de suite le support footballia.net sans qui rien ne serait possible.

Continuer la lecture

La Dream Team de Cruyff 1993-1994 : référence absolue du football protagoniste

Temps de lecture : 22 minutes

« J’ai déjà dit que, pour moi, le football devait avant tout séduire le public. Il ne s’agit pas seulement de gagner. (…) Que vas-tu faire pour gagner et comment vas tu le faire ? Il faut en tout cas incorporer les fans dans la réponse pour lesquels le club est une partie de leur vie. » Mettre en avant le football protagoniste sans s’arrêter sur le travail de Johan Cruyff en tant qu’entraîneur est une ineptie. Si, aujourd’hui, de tels propos peuvent encore prêter à sourire pour certains passionnés qui ne s’intéressent qu’aux résultats, son discours est encore plus marginal dans le football européen des années 1990. Pourtant l’écho de ses propos franchira les océans, jusqu’aux entrailles de la Colombie par exemple, à l’image d’un Francisco Maturana qui revendique l’influence du néerlandais dans sa pensée footballistique. Surtout, son travail permet de renvoyer dos à dos les cultistes du « pragmatisme » et les adorateurs « idéalistes du beau jeu ». Johan Cruyff (puis Guardiola derrière lui) a associé à la perfection football construit, vecteur d’émotion, et gains de nombreux titres. Il l’a fait, certes dans un immense club, mais qu’il fallait reconstruire de A à Z. Parce que son football est une magnifique source d’inspiration pour tout éducateur ou passionné exigeant, BeautyFootball propose une rétrospective tactique d’un projet de jeu immensément riche. 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Note au lecteur : Etant donné que nous sommes dans l’analyse de matchs assez anciens, la qualité de la vidéo et donc des images sélectionnées n’est pas toujours optimale. Merci pour votre clémence. Remercions tout de suite le support footballia.net (ainsi que youtube dans ce cas) sans qui rien ne serait possible. De plus, cette analyse s’appuie sur la lecture de quelques ouvrages ou articles que nous rappellerons à la fin du papier.

Continuer la lecture

Comment impliquer ses attaquants pour développer un football protagoniste : l’exemple de la Juventus Turin

Temps de lecture : 9 minutes

 

Que l’on soit entraîneur débutant ou expérimenté, l’observation des matchs  du weekend représente une source d’inspiration en continue pour se construire une identité footballistique qui nous correspond. Sur ce site, comme l’illustre ce plaidoyer à relire à tout instant,  nous souhaitons décrypter le travail des entraîneurs « protagonistes », créatifs,  afin d’aider le passionné à affiner sa vision du football. A l’image de l’Art où l’on dit souvent que « les grands peintres prennent le temps d’observer les grands maîtres » il s’agit de mettre en lumière des séquences tactiques clés, des idées forces proposées par des entraîneurs professionnels. Alors que nous avons tenté d’expliquer précédemment comment les défenseurs centraux pouvaient s’impliquer auprès des attaquants pour créer du déséquilibre à l’instar de Sheffield United, il s’agit désormais d’analyser l’inverse ou comment les attaquants peuvent s’investir pour construire des attaques, éliminer le pressing adverse sans se débarrasser du ballon et ainsi tenter de développer un football protagoniste. Démonstration par l’exemple autour du Juventus-Inter du 08 mars 2020 et de la grande prestation de Gonzalo Higuain.  

 

Source des images : www.iconsport.fr 

Continuer la lecture

Développer un football protagoniste en Ligue 2 : la référence du Clermont Foot sous P.Gastien

Temps de lecture : 22 minutes

Crédits : Iconsport

La ligue 2 est-elle toujours un championnat aussi fermé et rude que ce que sa légende laisse entendre ? Les saisons passent et mis à part pour quelques spécialistes, ce championnat garde son étiquette repoussante. Les amoureux d’un football construit, protagoniste n’auraient aucun intérêt à regarder la Ligue 2. Et pourtant… Au-delà d’une généralité banale qui traduit souvent maladroitement une réalité plus complexe, quelques équipes (situées pour partie dans les hauteurs du classement) tentent de proposer au spectateur un modèle de jeu courageux, car pouvant susciter une forme de plaisir au-delà du pur résultat. Le Clermont Foot 63 est de ceux-là. Arrivé au club en septembre 2017, il travaille depuis plus de 2 saisons pour mettre sur les cimes de la Ligue 2 un club qui appartient aux plus petits budgets de sa division. Si cet homme ne semble dégager au premiers abords aucune « aura » médiatique, son travail est de plus en plus distingué et mis en avant, comme l’atteste son élection comme meilleur entraîneur de Ligue 2 2018-2019 par ses pairs. Surtout, c’est le terrain qui décrit le mieux ce coach, et il se pourrait bien que l’observation des matchs de Clermont, sans nier des imperfections évidentes, puisse malgré tout vous réconcilier avec la Ligue 2. Décryptage d’un modèle de jeu où les permutations, les passes et le jeu en mouvement sont érigés en véritable label.

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Continuer la lecture

Comment utiliser ses défenseurs centraux pour déstabiliser l’adversaire ? L’exemple par Sheffield United et Chris Wilder

Temps de lecture : 9 minutes

 

Que l’on soit entraîneur débutant, expérimenté ou simplement un passionné exigeant, l’observation des matchs  du weekend représente une source d’inspiration en continue pour se construire une identité footballistique qui nous correspond. Sur ce site, comme l’illustre ce plaidoyer à relire à tout instant,  nous souhaitons décrypter le travail des entraîneurs « protagonistes », créatifs,  afin d’aider le passionné à affiner sa vision du football. A l’image de l’Art où l’on dit souvent que « les grands peintres prennent le temps d’observer les grands maîtres » il s’agit de mettre en lumière des séquences tactiques clés, des idées forces proposées par des entraîneurs professionnels. Cette fois-ci notre œil s’est arrêté en Angleterre précisément à Sheffield United. Match après match, les Blades surprennent leurs opposants en proposant une animation tactique sur le terrain unique et originale. Par ce décryptage, vous saurez comment faire pour que les joueurs d’une défense à 3 se baladent d’une surface de réparation à l’autre pour déstabiliser l’adversaire. 

Continuer la lecture

Comment utiliser son gardien pour détruire le pressing? L’exemple d’Illan Meslier avec Leeds et Marcelo Bielsa

Temps de lecture : 7 minutes

Que l’on soit entraîneur débutant ou expérimenté, l’observation des matchs  du weekend représente une source d’inspiration en continue pour se construire une identité footballistique qui nous correspond. Sur ce site, comme l’illustre ce plaidoyer à relire à tout instant,  nous souhaitons décrypter le travail des entraîneurs « protagonistes », créatifs,  afin d’aider le passionné à affiner sa vision du football. Dans ce cadre, l’analyse du joueur est parfois le meilleur reflet de la vision de son entraîneur et de tous ceux qui ont participé à sa « révélation ». Ainsi, le match de Cup joué et perdu par Leeds contre Arsenal est très intéressant pour l’observateur passionné. Par l’analyse, il constatera notamment à quel point le rôle du gardien à travers son jeu au pied est chaque jour plus important pour lancer des actions et bonifier la créativité de l’équipe. Décryptage par l’exemple d’Illan Meslier, international espoir français, qui a su faire l’étalage de la délicatesse de son pied pour son premier match titulaire le 6 janvier 2020. 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Continuer la lecture

Leicester 2019-2020 : comment Brendan Rodgers, coach protagoniste, a renversé la Premier League ?

Temps de lecture : 21 minutes

Les dieux du football auraient-ils bénis Leicester ? Comment expliquer l’irruption des renards des Midlands parmi les ogres de la surpuissante Premier League ? A chaque journée de championnat qui passe, les observateurs se demandent si la chute de Leicester, ou tout simplement la fin de la bénédiction, est arrivée. Pourtant, à la mi-saison, force est de constater que le classement de cette équipe en tant que deuxième du championnat est loin d’être la conséquence d’une opération divine. Effectivement, cette réussite est d’abord le fruit d’une rencontre entre un entraîneur brillant, Brendan Rodgers, et un effectif de qualité affamé de victoires. C’est ensuite un immense travail, quotidien, couvé par des dirigeants ambitieux, pour donner à cet effectif un véritable style, une identité tactique esthétique et redoutable. Focus tactique sur une équipe passionnante à voir jouer. 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Continuer la lecture

ARTICLE INVITE : Les bienfaiteurs du protagonisme dans le football amateur

Temps de lecture : 5 minutes

Dimanche après-midi sous la pluie, équipes défensives, longs ballons, bières à la fin du match : pour beaucoup, le football amateur c’est ça. Mais, comme RMC sport l’a démontré dans un reportage récent, Pep Guardiola a révolutionné l’Europe du football. Et il n’y a pas de raison que le monde amateur français n’ait pas été influencé. Certains entraîneurs, peut-être plus que ce que l’on s’imagine, défendent un parti-pris protagoniste. Rencontre.

N.B : Cet article est signé @LouisLesueur, s’il vous a plu, n’hésitez pas à le signaler dans les commentaires et à le suivre sur les réseaux sociaux.

Continuer la lecture

Comment sortir le ballon au sol en véritable protagoniste ? L’exemple brillant du Sassuolo de Roberto de Zerbi

Temps de lecture : 9 minutes

Que l’on soit entraîneur débutant ou expérimenté, l’observation des matchs  du weekend représente une source d’inspiration en continue pour se construire une identité footballistique qui nous correspond. Sur ce site, comme l’illustre ce plaidoyer à relire à tout instant,  nous souhaitons décrypter le travail des entraîneurs « protagonistes », créatifs,  afin d’aider le passionné à affiner sa vision du football. A l’image de l’Art où l’on dit souvent que « les grands peintres prennent le temps d’observer les grands maîtres » il s’agit de mettre en lumière des séquences tactiques clées, des idées forces proposées par des entraîneurs professionnels et souvent associées au protagonisme. Après l’exemple du pressing selon l’Atalanta, arrêtons nous quelques instants sur la mise en place travaillée par Roberto de Zerbi pour réussir à sortir le ballon au sol sous la pression adverse sans dégager n’importe comment. Tuto.  

Continuer la lecture

Comment défendre comme une équipe protagoniste ? L’exemple du pressing façon Atalanta Bergame

Temps de lecture : 7 minutes

Que l’on soit entraîneur débutant ou expérimenté, l’observation des matchs  du weekend représente une source d’inspiration en continue pour se construire une identité footballistique qui nous correspond. Sur ce site, comme l’illustre ce plaidoyer à relire à tout instant,  nous souhaitons décrypter le travail des entraîneurs « protagonistes », créatifs,  afin d’aider le passionné à affiner sa vision du football. A l’image de l’Art où l’on dit souvent que « les grands peintres prennent le temps d’observer les grands maîtres » il s’agit de mettre en lumière des séquences tactiques clées, des idées forces proposées par des entraîneurs professionnels et souvent associées au protagonisme. Premier cas d’école, l’exemple du pressing, ou comment défendre en avançant face aux grosses écuries du championnat. Analyse par l’exemple de l’Atalanta Bergame. 

Continuer la lecture

Comment se décline le protagonisme en Amérique du Sud : l’exemple de la Colombie 1993-1994 de « Pacho » Maturana

Temps de lecture : 16 minutes

« Bien jouer, les gens savent ce que c’est. Il ne faut pas chercher plus loin.  Il y a des matchs où même si leurs équipes perdent, les spectateurs applaudissent à la fin. Le public sait parfaitement reconnaître le bon football. Les gens ne sont pas stupides et les footballeurs jouent pour eux. » Ce paragraphe pourrait faire sourire s’il n’était pas prononcé par l’un des plus grands entraîneurs du continent sud-américain. En effet, Francisco Maturana surnommé « Pacho » a tout simplement transformé le jeu et la culture football de son pays. Accumulant les titres nationaux et continentaux il est notamment le premier entraîneur permettant à une équipe colombienne de remporter la Copa Libertadores en 1989 (avec l’Atlético Nacional de Medellin). De plus, il est l’homme qui permet à la sélection nationale de Colombie de dominer cet immense continent au début des années 90. Revenons ensemble sur l’une des plus belles générations que ce pays ait porté : le grand crû 1993-1994. Portrait tactique d’un coach et d’une équipe pour qui la manière importe autant que le résultat. 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Note au lecteur : Etant donné que nous sommes dans l’analyse de matchs assez anciens, la qualité de la vidéo et donc des images sélectionnées n’est pas toujours optimale. Merci pour votre clémence. Remercions tout de suite le support footballia.net sans qui rien ne serait possible.

Continuer la lecture

Quand José Mourinho était protagoniste : le grand Porto 2003-2004 (épisode final)

Temps de lecture : 17 minutes

EPISODE FINAL : DES BASSES BESOGNES A LA DEMONSTRATION TACTIQUE 

En 2003-2004, la coupe aux grandes oreilles semble loin du Portugal. Elle regarde plutôt vers l’Italie, l’Angleterre ou l’Espagne où les clubs structurés et remplis de stars se battent pour la ravir. L’année dernière, ce fut âpre pour l’A.C Milan qui eut besoin d’une séance de tirs aux buts pour se défaire de la Juventus. Pourtant, si cette coupe avait pris soin de regarder vers sa petite sœur, elle aurait pu voir le Porto de Mourinho remporter la Coupe de l’UEFA, comme les prémices d’une éclosion européenne et mondiale. Mais c’est la saison 2003-2004, et le parcours tonitruant du FC Porto mené par José Mourinho en ligue des champions qui révèle au monde le talent de cet entraîneur. Dans le tourbillon de l’actualité du football, l’histoire et le passé semblent disparaître. En dehors des élans de nostalgie ponctuelle des supporters déçus, la réputation des entraîneurs se fait et se défait jour après jour. C’est pourquoi Beautyfootball prend le temps de s’attarder sur le premier grand succès de José Mourinho avec « son » FC Porto, bâti pièce après pièce et dont l’ADN, le modèle de jeu, semble loin des clichés attachés à cet entraîneur aujourd’hui. Précédemment, les dragons ont mangé les lions. Désormais, comment José Mourinho s’est-il défait des ultimes obstacles qui se sont présentés face à lui avant ce titre suprême ? 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Note au lecteur : Etant donné que nous sommes dans l’analyse de matchs assez anciens, la qualité de la vidéo et donc des images sélectionnées n’est pas toujours optimale. Merci pour votre clémence. Remercions tout de suite le support footballia.net sans qui rien ne serait possible.

Continuer la lecture

Quand José Mourinho était protagoniste : le grand Porto 2003-2004 (épisode 2)

Temps de lecture : 16 minutes

EPISODE 2 : COMMENT MOURINHO EXILA LES AMBITIONS FRANÇAISES

En 2003-2004, la coupe aux grandes oreilles semble loin du Portugal. Elle regarde plutôt vers l’Italie, l’Angleterre ou l’Espagne où les clubs structurés et remplis de stars se battent pour la ravir. L’année dernière, ce fut âpre pour l’A.C Milan qui eut besoin d’une séance de tirs aux buts pour se défaire de la Juventus. Pourtant, si cette coupe avait pris soin de regarder vers sa petite sœur, elle aurait pu voir le Porto de Mourinho remporter la Coupe de l’UEFA, comme les prémices d’une éclosion européenne et mondiale. Mais c’est la saison 2003-2004, et le parcours tonitruant du FC Porto mené par José Mourinho en ligue des champions qui révèle au monde le talent de cet entraîneur. Dans le tourbillon de l’actualité du football, l’histoire et le passé semblent disparaître. En dehors des élans de nostalgie ponctuelle des supporters déçus, la réputation des entraîneurs se fait et se défait jour après jour. C’est pourquoi Beautyfootball prend le temps de s’attarder sur le premier grand succès de José Mourinho avec « son » FC Porto, bâti pièce après pièce et dont l’ADN, le modèle de jeu, semble loin des clichés attachés à cet entraîneur aujourd’hui. Après sa sublime victoire contre Manchester United, José Mourinho réussi à écarter les outsiders français du titre suprême. Voici l’histoire tactique de cette double-confrontation. 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Continuer la lecture