Comment défendre comme une équipe protagoniste ? L’exemple du pressing façon Atalanta Bergame

Que l’on soit entraîneur débutant ou expérimenté, l’observation des matchs  du weekend représente une source d’inspiration en continue pour se construire une identité footballistique qui nous correspond. Sur ce site, comme l’illustre ce plaidoyer à relire à tout instant,  nous souhaitons décrypter le travail des entraîneurs « protagonistes », créatifs,  afin d’aider le passionné à affiner sa vision du football. A l’image de l’Art où l’on dit souvent que « les grands peintres prennent le temps d’observer les grands maîtres » il s’agit de mettre en lumière des séquences tactiques clées, des idées forces proposées par des entraîneurs professionnels et souvent associées au protagonisme. Premier cas d’école, l’exemple du pressing, ou comment défendre en avançant face aux grosses écuries du championnat. Analyse par l’exemple de l’Atalanta Bergame. 

Continuer la lecture

Please follow and like us:

[JEU] Dans les yeux de Jürgen Klopp contre Manchester City en Premier League

PRINCIPE DU JEU : Observateur du championnat anglais, passionné par le jeu ou simple tacticien en herbe as-tu bien suivi le top match du weekend ? Si tu as envie d’affiner ton analyse du match, de tester ta vision du jeu,  c’est l’occasion dans cet article. En te plaçant dans la peau de Jürgen Klopp essaie de décrypter les points forts et les points faibles de Liverpool sur cette rencontre. Es-tu capable de voir ce qui a fait la différence sur le plan collectif et individuel pour que Liverpool remporte ce match ? En ressortant les idées principales du coach tu vas marquer un maximum de points. Chaque idée vaut 1 point. Il y a au moins 27 points à marquer. Allons-y !

Continuer la lecture

Please follow and like us:

L’éclosion mondiale de José Mourinho : le grand Porto 2003-2004 (épisode final)

EPISODE FINAL : DES BASSES BESOGNES A LA DEMONSTRATION TACTIQUE 

En 2003-2004, la coupe aux grandes oreilles semble loin du Portugal. Elle regarde plutôt vers l’Italie, l’Angleterre ou l’Espagne où les clubs structurés et remplis de stars se battent pour la ravir. L’année dernière, ce fut âpre pour l’A.C Milan qui eut besoin d’une séance de tirs aux buts pour se défaire de la Juventus. Pourtant, si cette coupe avait pris soin de regarder vers sa petite sœur, elle aurait pu voir le Porto de Mourinho remporter la Coupe de l’UEFA, comme les prémices d’une éclosion européenne et mondiale. Mais c’est la saison 2003-2004, et le parcours tonitruant du FC Porto mené par José Mourinho en ligue des champions qui révèle au monde le talent de cet entraîneur. Dans le tourbillon de l’actualité du football, l’histoire et le passé semblent disparaître. En dehors des élans de nostalgie ponctuelle des supporters déçus, la réputation des entraîneurs se fait et se défait jour après jour. C’est pourquoi Beautyfootball prend le temps de s’attarder sur le premier grand succès de José Mourinho avec « son » FC Porto, bâti pièce après pièce et dont l’ADN, le modèle de jeu, semble loin des clichés attachés à cet entraîneur aujourd’hui. Précédemment, les dragons ont mangé les lions. Désormais, comment José Mourinho s’est-il défait des ultimes obstacles qui se sont présentés face à lui avant ce titre suprême ? 

N.B : en cas de première visite sur le site n’oubliez pas d’aller lire mon « idée clée », car elle est cruciale pour comprendre tout le site. Vous ne le regretterez pas! 

Note au lecteur : Etant donné que nous sommes dans l’analyse de matchs assez anciens, la qualité de la vidéo et donc des images sélectionnées n’est pas toujours optimale. Merci pour votre clémence. Remercions tout de suite le support footballia.net sans qui rien ne serait possible.

Continuer la lecture

Please follow and like us: