[JEU] Dans les yeux de Zinedine Zidane contre l’Atlético en Liga

PRINCIPE DU JEU : Observateur de la Liga, passionné par le Real Madrid, l’Atlético ou simple tacticien en herbe as-tu bien suivi le derby de ce weekend ? Si tu as envie d’affiner ton analyse du match, de tester ta vision du jeu,  c’est l’occasion dans cet article. En te plaçant dans la peau de Zinedine Zidane essaie de décrypter les points forts et les points faibles du Real Madrid sur cette rencontre. Quels sont les éléments importants sur le plan collectif et individuel qui expliquent ce match nul du Real Madrid ? En ressortant les idées principales du coach tu vas marquer un maximum de points. Chaque idée vaut 1 point. Il y a au moins 27 points à marquer. Allons-y !

CONTEXTE DU MATCH POUR ZINEDINE ZIDANE : 

  • Malgré les doutes sur le recrutement et certaines compositions d’équipe, le Real Madrid est toujours invaincu en Liga. Le coach aborde ce match avec la volonté de laisser à distance le FC Barcelone et de commencer à distancer l’Atlético qui garde aussi l’ambition d’obtenir le titre cette saison.
  • Dans un club comme le Real Madrid où les résultats ne sont pas suffisants pour être valorisé, la qualité du jeu proposé interroge les observateurs. Si ses joueurs réalisent une prestation de qualité c’est l’occasion de frapper un grand coup et de faire notamment oublier la défaite en ligue des champions contre le PSG ainsi que le 7-3 infligé par l’Atlético en période de préparation.
  • Zidane peut s’appuyer sur la quasi-totalité de son effectif pour ce match. Seul le côté gauche est un peu dégarni avec la blessure de Marcelo et Mendy, c’est pourquoi Nacho est aligné. James, souvent titulaire depuis le début de la saison est remplacé par Federico Valverde pour la deuxième fois de suite.

 

A votre avis quel était le plan de jeu de Diego Simeone sur ce match ?

»TEXT

ŒIL DE L’AUTEUR :

  1. Etouffer le Real Madrid en terme d’intensité et le pousser à défendre la largeur du terrain en utilisant les projections des latéraux, ce qui placerait les 3 milieux du Real dans une position très inconfortable notamment Toni Kroos. 1 POINT
  2. Pousser le Real à s’installer dans leur camp sur attaque placée notamment dans les couloirs pour pouvoir utiliser les espaces dans le dos de Varane et Ramos sur attaques rapides grâce à l’explosivité de Joao Felix et la qualité du jeu en appui de Diego Costa. 1 POINT
  3. Obtenir des fautes dans le camp adverse pour tenter d’aller marquer sur coup de pied arrêté, probablement l’une des phases de jeu où l’Atlético est le plus dominant en Europe. 1 POINT     

    »TEXT

 

A votre avis quel était le plan de jeu de Zidane sur ce match ?

»TEXT

 

ŒIL DE L’AUTEUR :

  1. Maîtriser tant que possible le tempo du match. Zidane laisse entendre à travers le rythme que met son équipe dans la phase offensive qu’il veut éviter de provoquer des situations de transitions défensives où la vélocité de Vitolo, Joao Felix et des latéraux pourrait s’avérer punitive. 1 POINT.
  2. Ne pas prendre de risques démesurées dans la phase de sortie de balle et dans la phase de défense placée. Le coach français veut à tout prix éviter de mettre Diego Simeone et ses joueurs dans leur situation préférentielle : mener au score et défendre d’arrache pied un petit résultat. 1 POINT
  3. Zidane affiche l’intention de piéger l’Atlético de Madrid dans leur propre registre : les contre-attaques. En s’appuyant sur la vitesse de Bale et Hazard ainsi que sur le sens du jeu de Benzema, le coach de la maison blanche semble avoir insisté auprès de ses joueurs sur l’idée de faire mal aux Colchoneros dans cette phase de jeu. 1 POINT
  4. Utiliser l’aisance et la complémentarité de la relation technique entre Hazard et Benzema pour créer des décalages notamment sur le côté gauche sur lequel le numéro 9 madrilène se propose beaucoup.  1 POINT.
  5. Utiliser des combinaisons au sol sur coup de pied arrêté pour tenter de surprendre un adversaire souvent souverain lorsqu’il s’agit de défendre des coups de pied arrêtés tirés dans les airs. 1 POINT      

    »TEXT

Imaginez-vous sur le banc à regarder le match , qu’est ce qui fonctionne ou dysfonctionne dans les différentes phases de jeu ainsi que sur le plan individuel en 1ere mi-temps pour vous ?

»TEXT

ŒIL DE L’AUTEUR CE QUI FONCTIONNE : 

  1. L’équipe du Real Madrid réussit plutôt bien à faire circuler le ballon sur la largeur du terrain grâce à une alternance jeu court-jeu long très bien exécutée. Les transversales de Toni Kroos et Sergio Ramos sont particulièrement efficaces pour orienter le jeu. 1 POINT.
  2. Les transitions du Real Madrid sur le côté droit fonctionnent plutôt bien puisque Gareth Bale se retrouve souvent en position idéale pour attaquer une défense de l’Atlético sur le reculoir. 1 POINT.
  3. Lorsque l’Atlético tente de destabiliser le Real Madrid sur attaque placée les joueurs Merengues proposent un bloc très compact dans les 30 derniers mètres qui empêche toute frappe depuis l’axe. Sur les centres, la défense madrilène est souveraine pour « nettoyer » la surface de réparation. 1 POINT.
  4. Casemiro, aidé notamment par ses 2 coéquipiers en défense centrale réussit son objectif d’éteindre Joao Felix. 1 POINT.

ŒIL DE L’AUTEUR CE QUI DYSFONCTIONNE :

  1. Le Real Madrid semble présenter des difficultés à se créer des situations de frappe véritablement dangereuses pour Oblak. Les tentatives de frappe des joueurs offensifs ne sont pas souvent pertinentes. 1 POINT
  2. Les séquences ponctuelles de pressing haut menées par le Real Madrid notamment en début de match manquent d’intensité pour gêner la sortie de balle des Colchoneros. Ces derniers ressortent sans grande difficulté ce qui laisse apparaître un bloc du Real coupé en deux et des courses de repli hors tempo. 1 POINT.
  3. Dès que Thibault Courtois a utilisé son jeu au pied, il a directement rendu le ballon aux Colchoneros. Ces situations mal négociées ont empêché le Real Madrid de s’installer dans le camps adverse et ce à plusieurs reprises. 1 POINT.
  4. Les milieux du Real Madrid n’arrivent pas à gérer Thomas Partey. Souverain défensivement dans sa zone, il fait très mal au côté gauche du Real Madrid par ses projections offensives. De plus, il n’est que très rarement cadré lorsqu’il est face au jeu, ce qui lui permet de montrer l’étendue de ses progrès en phase d’attaque placée avec beaucoup de passes verticales et pertinentes. 1 POINT.
  5. Les 3 attaquants du Real Madrid préfèrent recevoir le ballon dans les pieds ce qui les rend beaucoup plus lisibles pour les défenseurs de l’Atlético. L’absence d’un joueur capable d’attaquer la profondeur sans le ballon se fait ressentir offensivement. Personne ne peut lancer des « courses d’appat » sans ballon pouvant destabiliser et provoquer le doute dans la ligne de 4 de Simeone. 1 POINT.
  6. Raphaël Varane semble en grande difficulté lorsqu’il s’agit de distribuer le jeu sous la pression adverse. Beaucoup de relances ne trouvent pas de preneurs. 1 POINT.
  7. Eden Hazard récite une partition relativement neutre. Dans ses prises de balle, ses accélérations ou ses choix de jeu, il est rarement efficace pour son équipe. Au bout de 30 minutes, il semble déjà émoussé. 1 POINT. 

    »TEXT

Le Real Madrid et l’Atlético partagent les points à la mi-temps.  Pour vous, quels ont été les principales initiatives prises par Zidane pour faire pencher la balance de son côté et qu’est-ce qui explique ce score de parité finale ?   

»TEXT

ŒIL DE L’AUTEUR :

  1. Les joueurs du Real Madrid semblent plus préoccupés par l’idée de ne pas perdre le ballon dans le camp de l’Atlético plutôt que de faire mal à l’adversaire. Les prises de risque sont minimes dans les passes. 1 POINT.
  2. Les déplacements et les appels des attaquants sont rarement efficaces pour destabiliser le bloc adverse. La phase offensive du Real Madrid du début de seconde période se caractérise par le manque de présence entre les lignes adverses notamment de la part des milieux relayeurs tels que Valverde ou Kroos. Ce sont deux profils proches qui préfèrent avoir le jeu face à eux. 1 POINT.
  3. Beaucoup d’imprécisions dans la phase de finition. Les quelques situations de finition sont très mal négociées. Lorsqu’elles sont bien exécutés c’est Oblak qui montre toute l’étendue de son talent. 1 POINT
  4. L’intensité dans les courses offensives et la vitesse dans les transmissions ne sont pas assez continues et suffisantes pour mettre en danger les Colchoneros. 1 POINT.
  5. L’entrée de Luka Modric à la place de Fédé Valverde semble répondre à 3 problèmes principaux auxquels sont confrontés les joueurs de Zidane : le manque de fraîcheur physique, le manque de discernement tactique et le manque de présence entre les lignes adverses. 1 POINT.
  6. Les cheminements offensifs mis en place notamment dans les couloirs sont trop stéréotypés pour véritablement inquiéter les joueurs de Simeone. 1 POINT.
  7. James Rodriguez rentré à la place d’Hazard et Jovic en lieu et place de Karim Benzema n’ont pas pesé sur la fin de match de leur équipe. 1 POINT.
  8. Les coups de pied arrêtés du Real Madrid n’ont pas apporté le danger espéré. 1 POINT.

»TEXT

Le jeu se termine ici pour cette semaine es-tu proche des 27 remarques tactiques de l’auteur? D’accord, pas d’accord, des choses à ajouter?

 C’est effectivement maintenant que tu peux rajouter des points bonus en donnant des idées dans les commentaires. N’étant ni Zidane ni un membre de son staff, toute l’analyse est ici le produit d’un regard extérieur, un œil certes vigilant mais toujours incomplet. Peut-être que tes remarques pertinentes permettront de nous rapprocher au plus près du bilan d’après match réalisé par le staff  des Merengues.

  En tout cas, si tu n’as pas vu le match c’est  l’occasion de te faire un replay et de venir jouer avec nous. Tu ne seras pas déçu par ce match !

En espérant que ce jeu vous aide à travailler votre œil, cet outil prioritaire pour tout passionné, animateur ou formateur foot. A bientôt pour un nouveau jeu du tacticien !

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *