[JEU] Dans les yeux d’André Villas-Boas contre Monaco en Ligue 1

PRINCIPE DU JEU : Observateur de la Ligue 1, passionné par l’OM, l’AS Monaco ou simple tacticien en herbe as-tu bien suivi le match du dimanche soir ? Si tu as envie d’affiner ton analyse du match, de tester ta vision du jeu,  c’est l’occasion dans cet article. En te plaçant dans la peau d’André Villas-Boas essaie de décrypter les points forts et les points faibles de l’Olympique de Marseille sur cette rencontre. Quels sont les éléments dominants qui ont permis à l’OM de l’emporter ? En ressortant les idées principales du coach tu vas marquer un maximum de points. Chaque idée vaut 1 point. Il y a au moins 28 points à marquer. Allons-y !

CONTEXTE DU MATCH POUR ANDRE VILLAS-BOAS : 

  • Le coach se lance dans la saison 2019/2020 avec une équipe très peu renouvelée et il s’agit pour lui de montrer qu’il peut apporter sa « patte » dans le jeu de l’OM.
  • Les ambitions au classement de l’Olympique de Marseille sont élevés : il faut grapiller des points pour se placer dans le wagon de la ligue des champions où les prétendants sont nombreux : Olympique Lyonnais, Lille, et bientôt Nice ?
  • André Villas-Boas affronte Monaco qui veut sortir de sa mauvaise passe en faisant un « gros coup »: casser la dynamique marseillaise qui prend forme.
  • Benedetto semble avoir pris des repères dans l’animation du coach olympien, sera-t-il capable de confirmer ?

A votre avis quel était le plan de jeu de Léonardo Jardim sur ce match ?

»TEXT

ŒIL DE L’AUTEUR :

  1. Utiliser Slimani en point d’appui pour faire remonter le bloc et initier des attaques rapides ou pour fixer des joueurs dans l’axe et libérer les couloirs sur attaques placées. 1 POINT
  2. Faire monter les latéraux très hauts pour jouer dans le dos des joueurs de côté marseillais. Léonardo Jardim sait que les profils de Germain et Payet ne sont pas propices pour redoubler les efforts défensifs dans le couloir sur la durée d’un match à haute intensité. 1 POINT
  3. Transpercer le bloc marseillais sur attaque rapide notamment grâce aux qualités techniques et athlétiques de Gelson Martins. 

    »TEXT

 

A votre avis quel était le plan de jeu de Villas-Boas sur ce match ?

»TEXT

 

ŒIL DE L’AUTEUR :

  1. Proposer au moins par séquence une défense en avançant avec un bloc positionné médian et tant que possible haut dans le camp adverse. 1 POINT
  2. Ne pas s’affoler sur les sorties de balle et tenter d’aspirer le bloc monégasque par une circulation rapide au sol et une recherche de points d’appui.1 POINT
  3. Utiliser Dimitri Payet à la dernière passe ou à la dernière frappe en lui laissant la liberté de dézoner depuis son couloir gauche.1 POINT
  4. Désorganiser la ligne arrière de Monaco par les projections verticales des relayeurs. 1 POINT
  5. Positionner Germain, Payet, un des 2 milieux relayeurs et Benedetto dans l’axe dans les phases d’attaques placées. Par ce biais, ils fixent un maximum de joueurs défensifs de Monaco dans le coeur du jeu. La passe verticale entre les lignes est rendue difficile mais les latéraux notamment Sarr disposent de l’intégralité du couloir pour se projetter et placer des centres. 1 POINT

»TEXT

Imaginez-vous sur le banc à regarder le match , qu’est ce qui fonctionne ou dysfonctionne dans les différentes phases de jeu ainsi que sur le plan individuel en 1er mi-temps pour vous ?

»TEXT

ŒIL DE L’AUTEUR CE QUI FONCTIONNE : 

  1. Bonne capacité de l’OM à transpercer le bloc adverse par la conduite de balle ou par la passe notamment car Monaco propose souvent beaucoup trop d’espaces entre les lignes. 1 POINT
  2. Capacités à faire circuler le ballon sur la largeur en peu de touches de balle. 1 POINT
  3. Dimitri Payet, en dézonant, participe à la création de surnombre dans l’axe face à la paire Bakayoko-Fabregas ce qui permet des décalages ou les projections des relayeurs. 1POINT
  4. Les projections des relayeurs entre le central et le latéral dans le demi-espace provoquent des décalages surtout si le passeur marseillais se retrouve face au jeu et sans cadrage. 1 POINT
  5. La vista et le jeu au pied de Mandanda sont importants pour permettre à l’OM de réussir à construire des attaques placées depuis l’arrière face aux quelques séquences de pressing monégasques. 1 POINT
  6. La relation Strootman, Sanson, Payet est fluide et efficace pour créer des décalages. Strootman réussit à placer des passes verticales à Payet qui se recentre pendant que Sanson se projette dans les espaces libres. Cette relation technique met en difficulté Monaco. 1 POINT.
  7. Le plan de jeu qui consiste à la fixation des adversaires monégasques dans l’axe pour ouvrir un maximum d’espaces à Sarr ou Amavi dans les couloirs pour placer des centres semble fonctionner. 1 POINT.

ŒIL DE L’AUTEUR CE QUI DYSFONCTIONNE :

  1. Kamara en difficulté sur le plan individuel notamment en début de match face à la mobilité et la variété des appels de Slimani. 1 POINT
  2. Le bloc marseillais en difficulté en début de match sur les phases de repli lorsque Monaco propose des attaques rapides. Les joueurs marseillais manquent de vélocité lorsqu’il s’agit de courir vers leur but face à des joueurs lancés. 1 POINT
  3. Les centres venus des côtés ont du mal à trouver leur cible. 1 POINT
  4. Les coups de pied arrêtés manquent pour la plupart de précision. 1 POINT
  5. L’OM présente des difficultés à utiliser la profondeur lors de leurs différentes attaques. La coordination passeur-receveur ou plus simplement la qualité technique durant ces séquences ne sont pas vraiment au rendez-vous. 1 POINT
  6. Maxime Lopez se fait de plus en plus discret au fil de la 1ère mi-temps dans la phase offensive de son équipe. 1 POINT.

»TEXT

L’OM et Monaco sont dos à dos à la mi-temps.  Pour vous, quels sont les principaux changements et phénomènes notamment sur le plan tactique, qui vont permettre aux Marseillais d’aller chercher la victoire ?  

»TEXT

ŒIL DE L’AUTEUR :

  1. Alors que les transitions offensives de l’OM apparaissent plutôt neutres en première période celles-ci sont mieux amenées et surtout mieux accompagnées par les joueurs offensifs marseillais. Le 3ème but est révélateur à cet égard puisque ce sont 4 joueurs qui viennent rapidement apporter un soutien à Benedetto ce qui permet à Payet de finaliser l’action par sa frappe. 1 POINT
  2. Les rushs de Morgan Sanson sont toujours aussi efficaces pour perturber la défense de Monaco. Son activité sans ballon et la pertinence de ses appels permettent à l’OM d’initier de nombreux décalages. 1 POINT.
  3. Alors que Jordan Amavi semblait timide dans la prise de son couloir en 1ère mi-temps, il prend confiance dans le second acte et multiplie les appels dans son couloir. Cela permet d’équilibrer la baisse d’activité de Bouna Sarr à droite. 1 POINT.
  4. Les centres sont plus précis à l’image de la passe décisive d’Amavi sur le 4ème but.
  5. L’Olympique de Marseille réussit des cheminements de grande qualité dans les couloirs. Les relayeurs et Dimitri Payet viennent occuper les demi-espaces en alternance. Autour d’eux les joueurs occupent intelligemment les espaces. Bout à bout et grâce à une bonne qualité technique cela leur permet de finaliser les décalages et de mettre en grande difficulté la défense de Monaco qui paraît apathique. 1 POINT
  6. Mandanda a su réaliser les parades nécessaires quand l’OM s’est retrouvé en difficulté au coeur de son temps faible autour de la 75ème minute. 1 POINT.
  7. La force mentale et collective des joueurs marseillais qui ont su rester unis malgré la succession de maladresses défensives et préserver le score malgré la grosse pression des joueurs de Jardim. 1 POINT

»TEXT

Le jeu se termine ici pour cette semaine es-tu proche des 28 remarques tactiques de l’auteur? D’accord, pas d’accord, des choses à rajouter?

 C’est effectivement maintenant que tu peux rajouter des points bonus en donnant des idées dans les commentaires. N’étant ni André Villas-Boas ni un membre de son staff, toute l’analyse est ici le produit d’un regard extérieur, un œil certes vigilant mais toujours incomplet. Peut-être que tes remarques pertinentes permettront de nous rapprocher au plus près du bilan d’après match réalisé par le staff  marseillais.

  En tout cas, si tu n’as pas vu le match c’est  l’occasion de te faire un replay et de venir jouer avec nous. Tu ne seras pas déçu par ce match !

En espérant que ce jeu vous aide à travailler votre œil, cet outil prioritaire pour tout passionné, animateur ou formateur foot. A bientôt pour un nouveau jeu du tacticien !

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *