[JEU] Dans les yeux de Carlo Ancelotti contre l’A.C Milan en Serie A

PRINCIPE DU JEU  : Aurais-tu pu être l’adjoint du grand Carlo Ancelotti sur ce match? Es-tu suffisamment précis dans ta manière de regarder le match pour rentrer dans l’esprit de ce coach?  Quel plan de jeu et quels ajustements furent opérés par Ancelotti pour tenter d’ obtenir un résultat ? Amateur de tactique et de stratégie, c’est à toi de jouer. Au programme : décortiquer le match, en ressortant les idées tactiques principales du coach des Azzurri et marquer un maximum de points!  Chaque idée vaut 1 point. Il y a au moins 29 points à marquer, voire plus! Let’s play!

CONTEXTE DU MATCH POUR ANCELOTTI : Carlo Ancelotti, l’homme qui a tout gagné ou presque veut relever un sacré challenge. En prenant en main la destinée du Napoli, il prend la suite de Sarri, un entraîneur adulé par les supporters qui a su produire un football d’une exigence rare auquel tous les joueurs ont adhéré malheureusement sans titre à la clé. Avec cet effectif qui a très peu bougé, il s’agit pour lui de faire gagner cette équipe et ce club si particulier sans perdre une qualité de jeu chère à De Laurentiis.  Après un premier succès contre la Lazio, il s’agit de lancer une série de victoires en s’imposant contre le Milan de Gattuso, son ancien joueur devenu coach avec qui il entretient une relation particulière.

A votre avis quel était le plan de jeu de Gattuso sur ce match ?

»TEXT

ŒIL DE L’AUTEUR :

  1. Gattuso lance véritablement la saison de son équipe lors de ce match puisque la rencontre contre Gênes a été reportée suite aux événements tragiques qui ont touché la cité portuaire. Avec une équipe qui s’est encore renforcée au mercato avec notamment l’arrivée de Higuain, les ambitions sportives sont élevées et Gattuso doit être capable de s’imposer à l’extérieur contre les grandes équipes du championnat s’il veut prétendre au très haut de tableau. 1 POINT
  2. Gattuso veut que son équipe soit capable de gérer le pressing prévu par le Napoli. Pour cela, il a particulièrement travaillé les sorties de balle afin d’éliminer la première ligne napolitaine par du jeu au sol et ainsi attaquer verticalement un bloc de Naples disloqué. 1 POINT
  3. Gattuso veut trouver de la profondeur notamment dans le dos des latéraux du Napoli et plus particulièrement sur le côté droit d’Hysaj et Albiol. 1 POINT
  4. L’A.C Milan propose une phase défensive qui alterne entre un bloc médian et un bloc bas, avec notamment des joueurs très proches les uns des autres dans cette dernière configuration afin de sortir le ballon dans l’immédiat et en s’appuyant beaucoup sur le gardien. 1 POINT
  5. Il n’est pas prévu, sauf scénario du match contraire, d’aller presser haut le Napoli, pour ne pas offrir trop d’espaces dans la profondeur pour les ailiers Callejon et Insigne, très tranchants dans ce registre. 1 POINT

»TEXT

 

A votre avis quel était le plan de jeu de Carlo Ancelotti sur ce match ?

»TEXT

 

ŒIL DE L’AUTEUR :

  1. Carlo Ancelotti reste fidèle à sa réputation. C’est un génie des relations humaines et du diagnostic. Il n’est pas question pour lui de bouleverser une équipe à l’identité si forte et qui exprime si bien un football dit « protagoniste ». Il s’agit donc de préserver cette identité tout en apportant des modifications par petite touches dans les différentes phases de jeu. 1 POINT
  2. Sur le plan défensif Carlo souhaite pérenniser ce pressing haut si cher à Sarri la saison précédente. Cependant, il est moins radical sur la durée et demande à ses joueurs d’alterner avec un bloc médian en 4-4-2 très discipliné à l’image de ce qu’il travaillait au Real Madrid. 1 POINT
  3. Offensivement, il se place dans la continuité de la saison précédente, durant laquelle les Azzurri ont opérés en grande partie par attaque placée en dominant le cuir. 1 POINT
  4. La grande modification du début de saison est d’avoir fait redescendre Hamsik d’un cran en tant que « Regista ». Par ce procédé, il remplace Jorginho, ajoute un joueur très technique aux côtés de Koulibaly et Albiol eux-mêmes très impliqués dans la relance et met donc dans d’excellentes dispositions le capitaine du Napoli qui dispose de plus de temps pour distribuer le jeu. Là encore, on peut y voir un parallélisme avec un autre choix très fort de la carrière passée d’Ancelotti : faire redescendre Pirlo. 1 POINT
  5. Enfin, pour Ancelotti les décalages doivent provenir principalement de combinaisons et triangulations sur les côtés après avoir multiplié les transferts de jeu. Il s’agit aussi de valoriser le rôle d’appui de Milik en jouant autour de lui. 1 POINT

»TEXT

Vous regardez le match depuis le banc aux côtés de Carlo, qu’est ce qui fonctionne ou dysfonctionne dans les différentes phases de jeu ainsi que sur le plan individuel en 1er mi-temps pour vous ?

»TEXT

ŒIL DE L’AUTEUR CE QUI FONCTIONNE : 

  1. La circulation du ballon en phase de possession est très efficace avec une alternance droite-gauche qui fait courir le bloc milanais. La vitesse et la précision dans la circulation du ballon permet de libérer les joueurs sur les ailes (Callejon). 1 POINT
  2. Le positionnement des joueurs sur les phases d’attaques placées associé à leur qualité technique (jeu en 1 touche) est suffisamment pertinent pour approcher les 30 derniers mètres sans trop de difficultés. Les joueurs ne sont pas sur la même ligne, les triangles sont apparents et les combinaisons assez déstabilisantes pour arriver jusqu’au dernier tiers du terrain. 1 POINT
  3. Les latéraux sont très actifs offensivement, beaucoup de dédoublement et de courses plongeantes sur les côtés. 1 POINT
  4. Les défenseurs centraux, surtout Koulibaly sont impliqués et juste dans la relance. 1 POINT
  5. Une phase de transition très simple mais opérée avec justesse : il s’agit de trouver Callejon mais surtout Insigne le plus vite possible afin de le mettre en position de « fixer pour frapper » ou « fixer pour donner à l’opposé » face à des défenseurs sur le reculoir. 1 POINT
  6. Tant offensivement que défensivement Allan est omniprésent dans cette première mi-temps : son volume, sa technique et sa lecture du jeu permettent au Napoli de dominer le milieu de terrain. 1 POINT
  7. Koulibaly est presque en marquage individuel sur Higuain. Il réussit par ce biais et en gagnant tous ses duels à l’isoler du reste de ses coéquipiers ce qui empêche le Milan de s’appuyer sur lui en attaque. 1 POINT

ŒIL DE L’AUTEUR CE QUI DYSFONCTIONNE :

  1. L’équipe du Napoli est en difficulté pour trouver Milik et jouer autour de lui comme prévu dans le plan de jeu initial. 1 POINT
  2. Le manque de coordination sur les phases de pressing haut associé aux infériorités numériques dans cette partie du terrain, permettent à l’A.C Milan de briller dans toutes leurs sorties de balle et ainsi mettre en difficulté Hamsik et toute la ligne défensive. 1 POINT
  3. Hamsik est trop doux et nonchalant dans ses déplacements défensifs. Il ne regarde pas assez derrière lui pour couper les lignes de passe des joueurs comme Bonaventura placés dans son angle mort. Il n’est pas assez agressif dans le cadrage ou sur les deuxièmes ballons. 1 POINT
  4. Le Napoli est en grande difficulté sur le côté droit : Hysaj et Albiol n’arrivent pas à lire et bien se positionner sur les longs ballons lancés dans leur dos, ils sont en décalage ou pas suffisamment soutenus par leurs partenaires sur les deuxièmes ballons. Tout ça permet au Milan de mettre 2 buts sur 2 phases de jeu similaires autour d’un jeu long dans le dos, une remise en retrait et une frappe précise. 1 POINT
  5. La phase de finition du Napoli est bancale : les positions de frappe ne sont pas assez ouvertes pour inquiéter le gardien. Hysaj et Mario Rui centrent alors que l’adversaire n’est pas en danger sans oublier une présence dans la surface trop limitée pour inquiéter l’équipe de Gattuso. 1 POINT
  6. Les quelques corners joués n’apportent pas le danger escompté. 1 POINT

»TEXT

Mené déjà 1-0 à la mi-temps , le Napoli a réussi a renverser la vapeur en seconde période alors que le Milan avait réussit a rajouter un but dès l’entame. Selon vous, quelles ont été les transformations ou améliorations opérées par Ancelotti et ses joueurs afin d’aller chercher la victoire? 

»TEXT

ŒIL DE L’AUTEUR :

  1. Les phases de pressing des Azzurri sont effectués légèrement différemment. Alors que les 2 ailiers (Insigne, Callejon), l’attaquant, et Allan étaient les principaux acteurs en 1er mi-temps, Zielinski et surtout Hamsik jouent un cran plus haut afin d’apporter un soutien à ce pressing aussi risqué soit-il. Cela paie presque immédiatement puisque leur premier but se fait suite à une récupération très haute dans le camp du Milan. 1 POINT
  2. Les projections (« passe et suit », « passe et va ») sont plus nombreuses et surtout plus efficaces car effectués dans un meilleur timing et dans un espace plus approprié. 1 POINT
  3. Grâce aux projections et fausse pistes de meilleure qualité, les positions de centre ou de frappe s’améliorent aussi. Les latéraux réussissent notamment de nombreux centres au sol (au point de pénalty ou en retrait) qui aboutissent à des frappes très dangereuses. 1 POINT
  4. Les corners sont mieux tirés, et surtout les joueurs sont mieux placés et concentrés sur cette phase. Le but de Zielinski sur cette séquence l’illustre bien.1 POINT
  5. Les changements d’Ancelotti ont donné une force impressionnante au collectif napolitain : Avec Mertens, Luperto et Diawara, le côté gauche de l’attaque est vivifié alors que les Milanais semblent souffrir sur cette aile. L’équipe passe vite d’un 4-3-3 à un 4-4-1-1 avec Mertens très libre dans ses mouvements. 1 POINT
  6. Kalidou Koulibaly a su éteindre Higuain durant l’ensemble du match. A l’image de ses coéquipiers il a présenté une énorme force mentale pour persévérer et garder une concentration maximale alors que tous les vents semblaient contraire en début de match. 1 POINT

»TEXT

Le jeu se termine ici pour cette semaine es-tu proche des 29 points, associés aux 29 remarques tactiques de l’auteur? D’accord, pas d’accord, des choses à rajouter?

 C’est effectivement maintenant que tu peux rajouter des points bonus en donnant des idées/ contrepoints dans les commentaires. N’étant ni Ancelotti, ni un quelconque membre de son staff, toute l’analyse est ici le produit d’un regard extérieur, un œil certes vigilant mais toujours incomplet. Peut-être vos remarques pertinentes permettront de nous rapprocher au plus près du bilan d’après match réalisé par tout le staff du Napoli. Malgré un effectif qui semble toujours un peu court, la qualité est là surtout offensivement, cela sera-t-il suffisant pour ramener enfin un titre au sud de l’Italie?

  En tout cas, si tu n’as pas vu le match c’est peut-être l’occasion de se faire un replay et de venir jouer avec nous.

A bientôt pour un nouveau jeu du tacticien !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *